Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Méteorologie Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Météorologie
L'ANACM   |     |     |   Contacte   |   Webmail   |   Enquette Accident Incident   |   Environnement   |   Média
Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Méteorologie

Nos partenaires

HISTORIQUE DE L'ANACM

Les années 40 ont été pour les Etats du monde un tournant décisif dans le domaine de l'Aviation Civile. En effet dans un contexte de guerre les Etats ont vu la nécessité de rendre le moyen de transport aérien sûr et efficace en multipliant les mesures de sûreté et de sécurité de l'aviation civile. C'est ainsi que la convention de l'aviation civile internationale a été créée en 1944 pour servir de base à la structure nationale en charge de l'Aviation Civile.

La structure comorienne de l'aviation civile était avant 1975, année de l'indépendance, administrée par l'autorité française. Mais après cette date, une commission a été créée pour prendre en charge les questions relevant de l'aviation civile et de la météorologie.

Un peu plus tard aux années 80, les choses ont pris une ampleur et la Direction Générale de l'aviation civile et de la météorologie (DGACM) a vu le jour. Cette direction qui demeurait sous la tutelle du ministère des transports, assurait la politique du gouvernement pour désenclaver le pays, développer l'économie et favoriser les échanges car on n'est pas sans savoir qu' après la voie maritime, la voie aérienne est importante dans le transport des marchandises, mais aussi pour mieux gérer la situation d'urgence, catastrophe naturelle ou de tout autre calamité touchant le transport aérien avec les moyens les plus sûrs et avec plus de rapidité.

La Direction Générale de l'Aviation civile et de la Météorologie est une institution publique à caractère administratif. Elle représente les Comores auprès de l'organisation internationale de l'aviation civile (OACI) et de l'organisation mondiale de la météorologie (OMM). Elle négocie les accords aériens avec d'autres pays et est le garant de l'application des normes édictées pour mieux connaître l'évolution des informations statistiques sur le trafic payant (passagers, fret et poste), et étudie la réglementation internationale du transport Aérien. Elle a sous sa tutelle l'Aéroport international Prince Said Ibrahim (AIMPSI), la Com Air Assistance et l'Agence pour la Sécurité de la navigation Aérien en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

Au milieu des années 80, est créé l'établissement public autonome aéroportuaire qui a pris en charge la gestion de l'aéroport MORONI HAHAYA fournissant les services de circulation aérienne désengorgeant ainsi la Direction Générale de l'Aviation civile et de la Météorologie.

En 2004, l'Etat comorien a adhéré à l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et Madagascar. Le système a ainsi continué jusqu'en 2008 où l'on a assisté à la transformation de la Direction Générale de l'Aviation Civile et de la Météorologie (DGACM) en Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Météorologie (ANACM)

A propos de nous| Plan du site| Privacy Policy | Contactez nous | ©2010 Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Météorologie