Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Météorologie

LA SURETE DE L’AVIATION CIVILE, C’EST L’AFFAIRE DE TOUS

Un atelier est organisé par l'organisation de l'aviation civile internationale à l'hotel le Retaj à Moroni.

Dans les cadre du plan d'amélioration de la sûreté de l'aviation civile en Union des Comores, un atelier est organisé par l'organisation de l'aviation civile internationale, pour une durée de cinq jours à l'hotel le Retaj à Moroni.

Les bénéficiais de cet atelier sont des membres de toutes les entités de l'industrie aéronautique à savoir, l'autorité de l'aviation civile, des cadres des trois aéroports comoriens, la gendarmerie du transport aérien, la polices aux frontières, l'ASECNA, Com Air assistance, ainsi que des responsables de surélévation des transporteurs aériens nationaux. Cet atelier est dirigé par deux experts envoyé par l'OACI, notamment monsieur OLIHIDE Olachègiun, et monsieur ADONKO Komla, du lundi 13 au vendredi 17 novembre.

Cet atelier sur le programme Nationales de contrôle de la Qualité de la sûreté de l'aviation Civile est la troisième activités après le système de certification et la gestion des risques organisés respectivement en juillet et septembre de l'année dernier dans le cadre du plan Asip.

A cette occasion la directrice de la sûreté et de l'aviation civile,madame Saadati Mohamed Ali, a indiqué dans son discours d'ouverture que " cet atelier qui va durer une semaine revêt aux yeux du gouvernement comorien, une importance toute particulier. C'est pourquoi l'autorité compétente de la sûreté de l'aviation civile comorienne a accepté la mise en place de ce plan Asip avec l'OACI, et le témoignage de sa ferme volonté non seulement de renforcer la mise en oeuvre des activités de supervision mais aussi de l'attention prioritaire que l'Anacm continue d'accorder à la sûreté de l'Aviation civile. "

Elle a ajouté:" après ces cinq jours consécutifs de travail intense avec les experts de l'OACI, le Programme National de contrôle Qualité qui sera élaboré nous servira de base réglementaire pour mener à bien les activités de control qualité en matière de sûreté de aviation civile." A elle de continuer, " je suis convaincu que nous allons réaliser de grands progrès pour la lutte contre les actes d'intervention illicites dans le transport aérien. Nous comptons sur votre engagement pour que les mesures de sûreté de notre système de transport aérien soient améliorées, en passant par un renforcement de la supervision des activités de sûreté. "

Notre pays adoptera très bientôt et par décret présidentiel un nouveau Programme Nationales de Sûreté de l'aviation Civile. Ce troisième amendment du PNSAC reflétera la nouvelle dynamique que notre système national de sûreté doit répondre en conformité avec les menaces émergentes mais aussi avec le seizième amendement de l'annexe de l'OACI.